Politique

Le cauchemar : L’art de la prestidigitation politique

Cina LAWSON fait injure à l’intelligence des Togolais.

Cina_LAW (600 x 469)Le mercredi 24 Août 2016, le Conseil des Ministres s’est réuni au Palais de la Présidence sous la direction du Président de la République, Faure GNASSINGBE. Au cours des travaux, le conseil a adopté deux (2)  décrets, écouté cinq communications et des divers.

Pour notre part, nous nous intéressons particulièrement à la deuxième communication suivie par le Conseil et relative à l’attribution de licence 4G aux opérateurs mobiles TOGO CELLULAIRE et MOOV parce que le Gouvernement ambitionne de faire de notre pays un hub numérique dans la sous-région et se trouve dans la logique d’assurer la disponibilité de l’Internet à haut débit et d’en faire un bien de grande consommation.

Nous trouvons très louable la vision du Gouvernement. Mais force est de reconnaître que la Ministre de l’Economie Numérique, Mme Cina LAWSON, loin d’être la solution aux difficultés dans ce secteur, en est le problème de fond parce qu’elle se prend pour une égérie de la République et se croit tout permis.

A preuve, dès le Conseil des Ministres du 24 Août courant, elle monte au créneau sur les réseaux sociaux pour clamer haut et fort que dans son secteur, tout coule de source, alors qu’il n’en est rien. Ses tours de prestidigitation destinés à enfariner et faire avaler des couleuvres à l’opinion internationale, frise le cynisme. Sur son site internet personnel, elle écrit : « Je me déplacerai à Nairobi, au Kenya, avec S.E. Monsieur le Président de la République Togolaise, dans le cadre de la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (TICAD VI) ». C’est de la poudre aux yeux. Ce que les Togolais veulent est très simple. Une communication fluide. Elle en est incapable. Mme Cina LAWSON est une spécialiste de la méthode Coué. Elle est aux antipodes du fonctionnement du Président Faure GNASSINGBE, une force tranquille qui parle peu et qui avait pour principe de poser des actes pour convaincre.

Mme Cina LAWSON, en revanche, passe son temps à faire injure à l’intelligence de ses compatriotes en faisant des promesses jamais concrétisées comme si les Togolais ne subissent pas tous les désagréments de son incapacité notoire à gérer son Département à la satisfaction générale.

Nous savons tous que la Ministre a, jusqu’à présent, tourné les consommateurs togolais en bourrique. Ce qui se passe au Togo avec Cina, c’est du jamais vu nulle part ailleurs sur la planète terre : Services après-vente inexistants, coupures et pannes intempestives sur le réseau TOGOTELECOM, des abonnés privés qui ne bénéficient que d’une quantité infinitésimale de ce qu’ils ont payé par rapport au débit pour lequel ils déboursent des sommes exorbitantes.

Depuis que Mme Cina LAWSON est à la tête de ce Ministère, c’est la galère. Naguère, le Togo avait l’un des meilleurs réseaux dans la sous-région. TOGOTELECOM a fait un plongeon suicidaire. Même son réseau de fibre optique est obsolète. Rien à faire. Il faut tout reprendre. Pendant ce temps, la Ministre fait son show médiatique à loisir toujours à l’internationale. Elle promet monts et merveilles. Elle a promis la 3G. Finalement, c’est du n’importe quoi. Et ça recommence avec la 4G.

Accéder à l’internet au Togo, c’est la croix et la bannière, un véritable parcours de combattant. A la fin, force est de reconnaître que la Ministre de l’Economie numérique fait injure à l’intelligence des Togolais parce que ce que nous vivons au quotidien n’a rien à voir avec ce qu’elle vante sur les médias. Les mensonges s’enchainent avec une régularité de métronome. Finalement, les Togolais ne savent plus à quel saint se vouer.

Actuellement, ce que Cina dit ne compte plus. C’est ce qu’elle fait qu’on veut constater. Lorsqu’un Ministre fait six ans à la tête d’un département sans résultat, il lui faut encore combien de temps pour redresser la barre ? Toute la question se situe là.

Nous n’avons rien contre Mme la Ministre, mais force est de reconnaître qu’elle a montré ses limites. Les raisons, nous les connaissons et nous y reviendrons si besoin.

En attendant, Cina doit cesser d’amuser la galerie, car lorsqu’on met une marmite sur le feu avec une pierre dedans, qu’on rassure son enfant qu’il va manger bientôt et que, de guerre lasse, l’enfant s’aperçoit que la marmite contient une pierre, tout le monde connaît le résultat. L’enfant se rebelle.

Notre Ministre de l’Economie Numérique a assez fait. Elle excelle dans les communications. Mais s’agissant de l’action, elle est nulle. E-village, e-gouvernement, fibre optique, PARCI, 3G, 4G. Du pareil au même. En même temps, elle s’occupe de ce qui ne la regarde pas, fait intrusion partout et piétine les plates-bandes de ses collègues Ministres. Nous espérons que cette fois sera la bonne. Mais en ce qui nous concerne, nous estimons qu’elle est dans un boubou trop grand pour elle. Ses déclarations sont toujours en contradiction avec la réalité sur le terrain. Elle n’arrive pas à agir convenablement. C’est triste. Il faut que ça cesse.

Rodrigue

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *