Actualités Politique

Inauguration du nouveau siège de l’Assemblée Nationale par le Président Faure GNASSINGBE

La fin d’une honte nationale : Les Députés ont poussé un ouf.

Le nouveau siège de l’Assemblée Nationale togolaise a été inauguré le jeudi 14 juin 2018 à Lomé au lieu dit Atchante Lomé II, non loin du Palais de la nouvelle Présidence de la République.

La cérémonie officielle de cette inauguration a été présidée par son Excellence M. Faure GNASSINGBE, Président de la République, en présence du président de l’Assemblée Nationale, M. Dama DRAMANI, du Premier Ministre, Sélom Komi KLASSOU, des membres du Gouvernement, des présidents des Institutions de la République, du corps diplomatique dans son ensemble et d’un nombre impressionnant d’invités venant de toutes les couches sociales de notre pays.

Fait rarissime qui mérite d’être souligné, nous avons remarqué la présence des Députés appartenant à la coalition des 14 partis politiques habituellement partisan du boycott. Ceux que nous avons approché et salué, les Députés Aimé GOGUE et Me Paul APEVON, ont inciviquement omis de porter leur écharpe de parlementaire. Les autres Députés notamment ceux de l’ANC, ont, comme toujours, brillé par leur absence.

La cérémonie proprement dite a été meublée de trois interventions.

Après la présentation du déroulement de la cérémonie, le Ministre des Infrastructures et des Transports, M. GNOFAM a pris la parole pour présenter les caractéristiques techniques de l’ouvrage ainsi que les coûts repartis entre la Chine et le Togo. (Lire toutes les données après cet article)

Ensuite, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Togo a prononcé son mot de circonstance pour évoquer et magnifier les bonnes relations de coopération entre son pays et le Togo.

Enfin, le M. Dama DRAMANI, le président de l’Assemblée Nationale, est monté sur le podium pour faire l’historique du projet du siège, des péripéties qui ont marqué sa réalisation et mettre l’accent sur le coup de pouce du Chef de l’Etat pour débloquer une situation de blocage, puisque le projet datait de l’époque de feu Président EYADEMA.

Le grand moment, celui de la coupure du ruban symbolique par le Président de la République et la visite des lieux ont mis fin à la cérémonie d’inauguration de ce majestueux immeuble, fruit de la coopération entre la République Populaire de Chine et le Togo.

C’est le lieu de souligner que le nouveau siège de l’Assemblée Nationale offre un cadre fonctionnel à nos Députés et ennoblit une institution clé de la République jusqu’à présent classé locataire au Palais des congrès.

Ainsi, nous pouvons dire, en guise de commentaire, que le Président Faure GNASSINGBE, quel que soit ce que les uns et les autres pensent de ses actions et de ses réalisations, vient d’effacer une honte de la République. C’est comme une arête qu’il a enlevé de la gorge des Togolais. Les Députés et tous les Togolais doivent pousser un ouf de soulagement et de fierté nationale parce que ce bel et imposant édifice rehausse l’image de la République Togolaise. C’est l’essentiel.

Rodrigue

 

 

 

 

 

 ========================================================

 

Toutes les données sur le nouveau siège de l’Assemblée Nationale

Historique – Coût – Caractéristiques techniques

  1. Contexte du projet

Dans le cadre du programme d’actions prioritaires en matière d’infrastructures, le Gouvernement de la République togolaise a obtenu du Gouvernement de la République populaire de Chine un don pour la réalisation du projet de construction du nouveau siège de l’Assemblée Nationale togolaise à Lomé.

  1. Localisation et étendue du projet

Le nouveau siège de l’Assemblée Nationale togolaise est situé dans le quartier ATCHANTE (site de Lomé II). La surface commerciale de l’immeuble est d’environ 10 481,2 m² et celle bâtie au sol est de 4 869 m².

  • Consistance du projet

Le projet comprend quatre (04) composantes, à savoir :

  • le bâtiment principal, la galerie et les locaux techniques ;
  • les voiries et Réseaux divers intérieurs ;
  • les voiries et Réseaux divers extérieurs ;
  • le bassin et ses conduites d’écrêtement.
  1. Description des composantes du projet
  1. Composant 1 : Bâtiment principal, galeries et locaux techniques

Elle est composée de sept (07) blocs, à savoir :

  • Bloc 1 (aile gauche) : abrite les bureaux dont le complexe du Président de l’Assemblée nationale, les bureaux des Vice-présidents, des Présidents de groupes parlementaires, des Présidents de commissions, les salles de commissions, les salles de réunion et une cantine ;
  • Bloc 2 (bloc central) : abrite la salle des plénières de 266 places dont 151 pour les parlementaires, 09 pour le présidium, 40 pour les médias, 66 pour les invités et 01 pupitre,
  • Bloc 3 (aile droite) : abrite également les bureaux de Vice-Présidents, des parlementaires, du personnel d’appui permanent de l’Assemblée, une infirmerie et des magasins.

Les blocs 1 et 3 comportent au total :

  • 175 bureaux dont 100 destinés à chaque parlementaire, 25 pour les parlementaires occupant des postes de responsabilité et 50 pour le personnel d’appui permanent ;
  • 02 salles de réunion dont une de 90 places et l’autre de 50 ;
  • 10 salles de commissions
  • 01 infirmerie ;
  • 01 cantine ;
  • Bloc 4 : c’est la partie droite de la galerie rattachée au bloc 3 (aile droite)
  • Bloc 5 : c’est la partie centrale de la galerie constituant l’entrée monumentale du nouveau siège de l’Assemblée Nationale ;
  • Bloc 6 : c’est la partie gauche de la galerie rattachée au bloc 1 (aile gauche) ;
  • Bloc 7 (locaux techniques) : abrite la bâche à eau du réseau incendie, le local des pompes à eau, le local du réseau d’électricité et le local du groupe électrogène de secours ;

B- Composante 2 : Voiries et réseaux divers intérieurs

Elles comprennent :

  • les voies de circulation des véhicules ;
  • les trottoirs pour le passage de piétons ;
  • les parkings pour véhicules et motos ;
  • une esplanade à l’entrée principale ;
  • le réseau incendie ;
  • le réseau d’évacuation des eaux pluviales (EP) ;
  • le réseau d’alimentation en eau potable (AEP) ;
  • le réseau d’évacuation des eaux vannes (EV) et eaux usées (EU) ;
  • le réseau d’éclairage public ;
  • les étangs d’eau décoratifs (deux (02) plans d’eau ;
  • les espaces verts (6,2 ha) ;
  • les rampes d’accès pour les personnes à mobilité réduite.

C- Composition 3 : Voiries et réseaux divers (VRD) extérieurs

Elles comprennent :

  • 2 850 ml de voies revêtues en béton bitumineux dont 1 250 m est en 2×2 voies de 9 m + TPC de 3 m et 1 600 ml en 1×2 voie de 9 m ;
  • 1 850 ml d’ouvrage d’assainissement primaire de section 200×150, 140×140 et 120×120 ;
  • 3 025 ml d’ouvrage d’assainissement secondaire de section 100×100, 80×60 et 60×60 ;
  • 13 600 m² de trottoirs en pavé autobloquants et en béton ;
  • 16 130 ml de signalisation horizontale ;
  • 62 u de signalisation verticale ;
  • 2 832 ml d’éclairage public.

D- Composant 4 : Bassin et conduites d’écrêtement

Ils comprennent :

  • une cuvette de 42 500 m;
  • des talus en béton armé de 3 250 m2;
  • une plateforme de circulation en béton armé de 1 752 m2;
  • une clôture en grille métallique y compris le soubassement de 345 ml ;
  • un collecteur d’écrêtement de 1 000ml.

  1. Données sur le financement et les marchés
  • Maître d’Ouvrage (MO) : Assemblée nationale
  • Maître d’Ouvrage Délégué (MOD) : Ministère des Infrastructures et des transports
  • Service technique du MOD : Direction Générale des travaux Publics.
  • Travaux des composantes 1 et 2
  • Immeuble principal et VRD intérieurs

Titulaire                      : JIANGSU NANTONG N°

  CONSTRUCTION GROUP (Chine)

            Montant                      : 113 200 000 Yuans soit 10 600 000 000 FCA

Délai d’exécution       : 21 mois sur les 23 mois prévus

Financement               : 100% Don du Gouvernement Chinois.

  • Services concédés

Titulaire                      : CEET, TOGOCOM, SP-EAU, TdE

Montant                      : 331 791 906 F CFA TTC

Financement               : 100% Etat togolais.

  • Travaux d’espace vert

Titulaire                      : MAUBIN Sarl (Togo)

Montant                      : 230 190 235 F CFA TTC

Délai d’exécution       : 08 mois

Financement               : 100% Etat togolais

  • Cabinet de maîtrise d’œuvre

Titulaire                      : SARA-CONSULT (Togo)

Montant                      : 538 953 200 F CFA TTC

Délai d’exécution       : 25 mois

Financement               : 100% Etat togolais

  • Travaux des composantes 3 et 4
  • Voirie extérieure et ouvrages d’assainissement

Titulaire                      : GER (Togo)

Montant                      : 3 436 204 158 F CFA TTC

Délai d’exécution       : 12 mois

Financement               : 100% Etat togolais

  • Bassin et Conduites d’écrêtement

Titulaire                      : SOGEA-SATOM MIDNIGHT-SUN (France/Togo)

Montant                      : 496 887 339 F CFA TTC

Délai d’exécution       : 12 mois

Financement               : 100% Etat togolais.

  • Cabinet de contrôle

Titulaire                      : DECO/GTAH (Togo/Mali)

Montant                      : 496 887 339 F CFA TTC

Délai d’exécution       : 17 mois

Financement               : 100% Etat togolais.

  1. Autres intervenants
  • Le Laboratoire National des Bâtiments et Travaux Publics (LNBTP) : pour le contrôle géotechnique
  • Les services concédés notamment : CEET, TOGOCOM, SP-EAU, TdE, et E-gouv ont intervenu pour le déplacement et l’installation de l’ensemble de leurs réseaux respectifs.
  • Les Forces de sécurité pour la sécurité permanente de la zone.
  • Emplois créés

Au total 427 emplois constitués en majorité de jeunes et femmes ont été créés au cours de l’exécution du projet.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *