Actualités Politique

Le Ministre de la Sécurité prend ses responsabilités au nom de la raison d’Etat.

Manifestations au Togo : Face à la provocation de la coalition :

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général YARK Damehane, a, dans un communiqué lu sur la Télévision nationale (TVT) interdit toutes manifestations de rues du 23 juillet au 1er Août 2018 à Lomé.

La raison évoquée pour justifier cette décision, c’est de permettre à notre pays, le Togo, d’organiser des rencontres internationales notamment la réunion du comité des Ministres de l’ASECNA, la session ministérielle de la CEDEAO, le sommet conjoint des Chefs d’Etat de la  Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et ceux de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) le 30 juillet prochain ainsi que la rencontre des Chefs d’Etat de la CEDEAO le 31 juillet 2018, toujours dans notre capitale.

Selon les informations, il est prévu au total la présence de 26 chefs d’Etat africains à Lomé pour prendre part à ces rencontres.

Devant cette annonce, il va sans dire que l’interdiction momentanée des manifestations répond à une raison d’Etat.

En effet, il est désormais avéré que la coalition des 14 partis de l’opposition veut se servir des rencontres internationales dans notre capitale pour montrer que rien ne va au Togo. En revanche, le pouvoir veut, de son côté, prouver à la face du monde que le Togo n’est pas l’enfer que l’on présente sur les réseaux sociaux.

En clair, le pouvoir et la coalition sont aux antipodes l’un de l’autre.

En définitive, tout porte à croire que les actions de l’opposition visant à organiser des manifestations dans notre capitale au moment des rencontres diplomatiques internationales ne sont rien d’autre que de la PROVOCATION synonyme de la chienlit.

Le Gouvernement est en droit de décider l’interdiction au nom de la RAISON D’ETAT qui prime tout, même le droit.

Ceux qui, comme Mme JOHNSON-ADJAMAGBO, parlent de droit constitutionnel, sèment la confusion dans les esprits pour satisfaire leur égo surdimensionné pour leur survie politique.

En conséquence, nous disons bravo au Président de la République et au Ministre de la Sécurité pour leur sens de responsabilité qu’il faut saluer et applaudir dans l’intérêt supérieur de la Nation togolaise.

Rodrigue

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *