Finances

Peut-on emprunter sans courtier ?

cles maison

Ce métier, autrefois inconnu du grand public, est de plus en plus représenté dans les médias. Qui est le courtier et apporte-t-il autant de solutions qu’on le prétend ?

C’est quoi un courtier en crédit immobilier ?

S’il est communément appeler courtier en crédit immobilier, il est aussi un IOB, c’est-à-dire un intermédiaire en opérations de banque. Il s’agit donc d’un prestataire financier qui joue le rôle de médiateur entre un client qui le mandate et un établissement bancaire ou un organisme de crédit.

Pour exercer cette profession, le courtier doit avoir suivi une formation spécifique, ce qui lui donne droit à l’obtention d’une carte professionnelle, sans laquelle il ne peut exercer. Son activité supposant des transactions d’argent qu’il facilite entre un client et un organisme financier ; est régulée par l’ORIAS.

Le courtier peut exercer en indépendant, travailler au sein d’un établissement financier qu’il représente. Il peut n’exercer cette profession qu’à temps partiel en complément d’une autre activité salariée, sous couvert d’un plafond de chiffre d’affaire.

Maintenant que nous en savons plus sur son métier, quel est l’intérêt de passer par lui pour l’obtention d’un prêt ?

Est-il possible d’obtenir un prêt immobilier sans courtier ?

Il est bien sûr tout à fait possible d’obtenir un prêt immobilier sans passer par un courtier en crédit. C’est ce que l’on faisait avant que ce métier n’apparaisse et beaucoup de personnes s’en passent très bien. Pourtant, il n’est pas certain qu’elles obtiennent leur prêt immobilier au meilleur taux. Ce dernier ; trouvé au plus bas ; permet d’économiser des milliers d’euros sur le crédit immobilier.

Bien entendu, des comparateurs en ligne existent pour faciliter les démarches. Cependant, trouver un bon taux n’est pas le seul critère à regarder, d’autant qu’en fonction de la qualité du dossier, ce taux peut encore être négocié.

Les comparateurs en ligne, en outre, ne permettent que d’obtenir des noms de banques. Il faut ensuite démarcher chacune d’entre elles pour soumettre son dossier pour qu’il soit examiné. Un processus chronophage.

Le courtier se charge en premier lieu de vérifier la faisabilité financière du projet d’achat. En fonction du profil de ses clients, il sait vers quelles banques les orienter. Il se charge alors, lui-même, de soumettre le projet, de récolter les propositions des différentes banques et d’en discuter avec ses clients pour choisir la meilleure offre.

Le prêt immobilier se couple avec l’obligation de souscrire une assurance emprunteur. Cela peut être celle de la banque, toujours proposée par défaut ou une assurance extérieure. Le choix dépend, là encore de nombreux facteurs et le courtier, en quelques minutes, sait s’il doit proposer à ses clients la délégation d’assurance ou si l’assurance groupe de la banque est le meilleur choix. Ce choix n’est pas anodin, quand on sait qu’une personne que l’on considère comme un peu à risque peut avoir une assurance de prêt qui représente 50% de son montant total.

Si le fait de passer par un courtier n’est absolument pas obligatoire, les personnes qui font appel à lui cherchent à gagner en temps de recherche mais aussi à faire des économies sur leur prêt immobilier.

Simulez votre prêt immobilier
Profitez des meilleurs taux sans engagement, résultat immédiat